« Journal à l’arrière »

Comment sensibiliser les élèves de 1STI2 à la vie quotidienne pendant la Grande Guerre ?

En les mettant en situation : « Vous êtes soldat sur le front lors de la 1ère guerre mondiale. Vous recevez colis et courrier de derrière la ligne. La censure est passée par là… Nous sommes en 1917, quelques semaines avant Noël et votre correspondante tient au jour le jour un journal de la vie quotidienne à l’arrière qu’elle compte bien vous remettre lors de votre retour. Imaginez les événements d’une semaine que vous relaterez dans ce journal  ».

A l’aide d’un questionnaire, les élèves réalisent un portrait de chacun des personnages : prénom, photo, profession, lien de parenté (épouse, mère, fiancée, marraine de guerre…), activité exercée (munitionnette, infirmière, artiste, modiste, rémouleur….), lieu de résidence. Puis complètent par des recherches d’informations : sur la vie quotidienne des femmes pendant cette période, sur les événement d’une journée de l’époque.

Les élèves se sont essayés à l’écriture sur cahier d’écolier, au porteplume à l’encre de couleur violette, sépia ou à la mine de plomb. Ici, on tire la langue, on forme les lettres comme autrefois. L’heure du texto est bien d’un autre monde. Ici, le temps de l’écriture laborieuse, de « l’effaçage » difficile, laisse place à l’interrogation spontanée de l’orthographe.

Illustration et exposition des cahiers au CDI fin janvier 2015.

20150108_142754

Publicités